Clicky

Naviguer / Recherche

La retraite des crétins

Dans la série des discussions sans limites, je demande la retraire et les régimes spéciaux. Voici quelques morceaux choisis de discussions, dans la suite du thème de mon papier précédent les crétins et la retraite. Même si je n’ai pas bien entendu de recette toute faite pour ce sujet complexe, les limites sont déjà bien définies.

Les régimes spéciaux sont ils la clé de voûte de notre système de retraite ?

Qui dit anti économique dit antisocial, car on ne peut combattre la misère sans croissance. Les régimes spéciaux de retraites sont anti-économiques.

discussions forums

L‘économie telle que le décide actuellement certains hommes, on ne l’a pas demandé.
Ils peuvent aller faire des pâtés de sable avec leur CAC 40 et leur croissance. Ça ne m’intéresse pas. Ce qui m’intéresse en revanche c’est le choix, la liberté, l’anti-conformisme, la diversité et donc la vie. Vivre selon nos propres rythmes et non selon une oligarchie qui se complaît dans une obstinante erreur.
Devenir un automate réglé par d’autres hommes, qui finiront bien comme moi entre quatre planches n’est pas un objectif.
Je pourrais également ajouter que pour les régimes spéciaux il ne s’agit pas d’avantages mais de compensations.
En France, compensation, doit avoir une signification particulière ou ce mot est absent du dictionnaire, car on ne l’emploie pas. On dit de suite avantage. Comme si ce qu’avait l’un manquait à l’autre.
Or ce point de vue est déjà en soi de peu de vertu, mais en plus il est absurde.
Lire la suite

Les crétins et la retraite

L‘heure est à l’équilibre des retraites. Alors s’il faut sans doute regarder un peu ce vieux cahier oublié, et corriger quelques phrases hors du temps, d’autres se lancent dans la crétinerie systématique.
Lorsque je lu l’article Le régime très spécial des militaires1 du site Politique.net, j’ai bien failli m’étrangler avec mon café.
Certes l’esprit critique c’est bien. Mais à force de patauger dedans et de faire des bulles avec ses impressions, on fini par dire n’importe quoi, pire, en ne le faisant pas volontairement.

militaires comme les autres

La retraite et sa réforme c’est la tarte à la crème des analyses, des blogs et des articles du Canard Enchainé. Le blog Politique.net n’y échappe pas, et avec cet article, signe la quintessence de l’irréflexion.
Si les militaires ont un régime de retraite non pas spécial, mais adapté, c’est que le législateur a prévu initialement de traiter convenablement les femmes et les hommes qui ?uvrent pour la nation, et non à leur intérêt propre. Le tribut de ce travail ne se quantifie ainsi pas par la montée des actions boursières du ministère de la défense, mais par le nombre de personnels morts en mission. Le registre est tout autre, vous en conviendrez. Lire la suite

  1. Extrait : « La réforme des régimes spéciaux visent {dans le texte} principalement les cheminots de la SNCF et de la RATP qui bénéficient de certains avantages par rapport aux autres salariés : départ en retraite à 55 voire 50 ans, 37,5 années de cotisation, calcul de la pension de retraite sur les meilleures années de salaire, etc. Mais on oublie une autre catégorie de la population dite « privilégiée », ce sont les militaires. Pour des raisons politiques et électorales, le gouvernement ne compte pas réformer ce régime très spécial. Pourtant, les militaires bénéficient de conditions avantageuses qui feraient pâlir d’envie les cheminots. Revue de détail. »
    Quel dommage l’exposé fait sur ces détails. Quelle malhonnêté intellectuelle. Moi j’appelle ça de la manipulation, par qui on ne sait pas, puisque l’article n’est pas signé. Et dire qu’on ne peut même pas laisser un commentaire sur leur site que je retire immédiatement de mes signets.