10 points essentiels pour maîtriser votre image numérique

Tout le monde n’est pas encore connecté au réseau internet. Néanmoins, les générations actuelles utilisent quotidiennement cet outil. Et parfois très tôt. Dialoguer dans un espace ouvert sans autre expérience que le giron familial est quelque chose de compliqué, en tous cas de difficilement prévisible. En ce sens, l’idée même de soigner son image numérique peut sembler ridicule.
Pourtant, ce que vous écrivez ou publiez sur le Net, c’est une part de vous. Même si vous inventez tout ce que vous dites en virtuel, cela reste le fruit de votre imagination, pas celle de votre voisin. Si en revanche, vous n’êtes que vous-même et que vous vous laissez aller à une liberté bien naturelle, vous vous exposez à sous-estimer les conséquences futures sur la gestion réelle, de votre carrière, voire de votre vie.

C’est sans doute pour cela qu’il peut être utile de connaître quelques points à conserver dans un coin de votre écran, afin de ne pas aller trop loin, et de pas  vous compromettre pour plus tard.

  • Restez dans le cadre de la loi, l’anonymat total et absolu est un mythe
  • Ne parlez que de ce que vous pourrez ensuite assumer
  • Ne divulguez jamais de photos défavorables de vous. Cultivez votre image, aussi humble soit-elle, incitez vos relations à faire de même pour vous
  • Utilisez un pseudo pour vos interventions dans des domaines ou registres qui vous semblent éloignés de vos convictions
  • Créez votre propre nom de domaine en .fr de préférence, avec un enregistrement réglementaire non anonyme
  • Partagez vos convictions, mais avec retenue, en soignant toujours votre style et votre orthographe
  • Ne diffusez pas quelque chose qui vous contrarie sur le moment
  • Ne laissez jamais vos informations privées d’identification comme votre date de naissance, votre numéro de carte bancaire ou vos identifications institutionnelles
  • Laissez de côté votre aspect professionnel si vous ne cherchez pas d’autres opportunités particulières, et si vous n’êtes pas dans la communication ou si tout simplement cela ne sert pas votre job
  • Soignez votre réseau de relation sur Facebook, Twitter ou autres, en compartimentant vos groupes d’amis en listes distinctes, indépendantes au besoin.

Ces quelques points essentiels et de bon sens, vous éviteront sans doute ultérieurement un retour de manivelle. En effet, il n’est pas inutile de se rappeler que tout ce que vous laissez partir sur le réseau peut être lu, transformé ou exploité par n’importe qui sur la planète (et ailleurs …) d’une manière que vous ne pourriez pas envisager à l’origine. Et si vous ajoutez à cela notre incapacité à tous, de prévoir notre avenir, vous serez quelqu’un de prudent pour lequel une recherche sur Google, ne donnera qu’une image de vous réaliste et modérée.

Laisser une réponse:

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Pied du site

Barre latérale coulissante