La fin de la Turquie moderne

Le projet de réforme constitutionnelle Turque qui doit être soumis à référendum à la mi-avril prévoit le basculement de l’exécutif entre les mains du président. Un président qui n’aura alors pas de contre-pouvoir, transformant ainsi Recep Tayyip Erdogan irrémédiablement en sultan.

C’est un évènement  géopolitique majeur, la Turquie est un pays lourd du plateau continental Européen. 80 millions d’habitants dont plus de la moitié ayant moins de 25 ans. Un pays complexe, très jeune, fier dont l’armée reste tout de même malgré les purges récentes puissante. Un tel pays à nos frontières, qui hésitait depuis Atatürk entre l’occident et l’Islam, semble aujourd’hui rentrer de plein pieds dans un sultanat religieux. Il suffit de suivre l’évolution des écoles religieuses, des professeurs Imams désormais en nombre supérieur aux fonctionnaires de l’éducation.

Si le peuple Turque aujourd’hui privé globalement d’expression – je ne me suis pas rendu en Turquie depuis 10 ans, mais le souvenir que j’ai, est du côté occidental en tous cas, quelque chose de bien connu dans nos contrées, une population libre et hétéroclite – si ce peuple aujourd’hui effrayé par la sévérité du pouvoir exprime un oui au référendum, alors s’en est terminé d’une Turquie qui chercherait à être Européenne. D’un coup, vous aurez l’est qui basculera vers l’Orient avec la fin du kémalisme 1.

Les dangers sont réels, le basculement se fait sous nos yeux, et on ne peut rien y faire. Demain l’Europe aura des voisins bien différents et une Europe méditerranéenne sous tension. Raison de plus pour inciter nos futurs candidats à la présidentielle à ne pas affaiblir nos armées et d’augmenter malgré le sacrifice que cela suppose, la part du PIB dans le budget de la Défense (au moins 2%).

  1. Le kémalisme est une idéologie politique définie par Mustafa Kemal Atatürk, le fondateur de la République de Turquie. Cette idéologie est dotée de six principes-clés: républicanisme, nationalisme, populisme, laïcité, étatisme et révolutionnarisme

Laisser une réponse:

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Pied du site

Barre latérale coulissante