De la toxicité d’une personne

Les relations entre les hommes sont sources d’expériences enrichissantes. Il n’est pas d’année sans que l’on découvre l’infinie diversité des caractères, des imaginations et des comportements. Parfois cependant, on ne tente pas l’aventure de la rencontre, car on ressent une réticence indescriptible et purement instinctive vis à vis de la personne. Notre intelligence sociale, notre volonté de vouloir s’inscrire correctement dans un groupe d’individu, et parfois la curiosité nous poussent néanmoins à nouer une relation avec cette personne.

personne toxiqueL’idée première que l’on se fait d’autrui est, par expérience toute personnelle, souvent bonne. Il n’est pas absurde toutefois d’aller au delà de son instinct, car l’expérience passe aussi par la méthode des essais et erreurs. L’inconvénient de cette terre d’aventures est que cela demande toujours de l’énergie. Lorsque l’expérience est heureuse c’est une richesse incomparable. Si, en revanche, c’est un échec, cela a un coût. Celui du doute. L’homme généreux doute en effet de lui lorsque les relations qu’il tente de tisser n’aboutissent pas, voire aboutissent à un désastre. Et cet homme là, a certainement raison, car c’est ainsi que l’on progresse. Toutefois il arrive que l’échec soit le fait d’un comportement typiquement psychotique. En ce sens vous être confronté à une personne qui n’évolue pas dans le même registre. Il arrive dans ce cas que vous soyez face à une personne toxique.
La personne toxique est celle qui brasse beaucoup de vent, vous implique dans les discussions sans jamais donner son avis, sans s’engager elle même, mais qui sera prompte à vous juger le moment venu. C’est le moment où elle se sent dépassée. Non pas qu’elle soit intellectuellement diminuée, mais simplement parce qu’elle manque d’empathie. De là, il peut également arriver que la jalousie corrompe ses sentiments. Une personne toxique devient alors manipulatrice. Lors de la gestion d’un conflit, chose qu’elle ne conçoit pas de toutes manières, la faute vous revient exclusivement. En d’autres termes, vous devenez chèvre, vous vous remettez en question, et finalement vous finissez par vous positionner en personne qui cherche à réparer, ce qui est un comportement bien connu des pédopsychiatres. Elle vous infantilise donc, puisque vous aviez initialement une idée généreuse et empathique de l’affaire. Tous vos arguments qui tenteraient de résoudre un conflit seraient vains.

Cette impuissance à construire une relation honnête et respectueuse peut être traumatisante. Elle l’est d’autant plus que parfois la personne a suffisamment de perfidie (même inconsciemment), qu’elle se gardera bien de vous insulter de front. Ce sera beaucoup plus dilué et sournois, ce qui ne simplifiera pas votre affaire. De plus, cette relation est close, puisqu’à terme elle devra cesser totalement. Cette personne que vous avez croisée un jour, pour laquelle vous aviez fait le pari de la découverte heureuse, devra disparaître de votre quotidien. Elle ne sera plus qu’un souvenir, une expérience, mais sans intérêt, qui vous rappellera finalement qu’il faut être prudent dans les relations humaines.

Une personne toxique doit être ignorée sans remords. Car vous demeurez seul gestionnaire de votre intégrité psychique. Vous êtes souverain dans vos choix et convictions. C’est aussi assécher sa source. En effet, sans votre propre complaisance, trop généreuse, elle n’est souvent qu’un numéro social parmi d’autres. Hélas ! Mais vous n’y pouvez rien, c’est son choix.
 Voici un article pas mal construit sur ce qu’est une personne toxique.

1 commentaires On De la toxicité d’une personne

Laisser une réponse:

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Pied du site

Barre latérale coulissante