Pages blanches

Voici un livre fort compliqué.
Un livre que l’on a du mal à finir. On l’ouvre, un jour de naissance, et on le ferme peut-être, un jour de mort.
A moins que l’on soit aimé. Par son prochain ou ses enfants, auquel cas les pages s’ajoutent, encore et encore. Des feuilles qui trouvent leur sens selon les yeux qui les regardent.
Un livre qui vous laisse toute liberté de le comprendre. Selon vos envies, vos talents, votre expérience.
Un livre qui peut ainsi être lu par tout le monde qui n’appartient à personne et qui est vôtre.
Ces pages blanches sont ainsi uniques.

Laisser une réponse:

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Pied du site

Barre latérale coulissante