Clicky

Naviguer / Recherche

Une certaine idée de la représentation

Être représentant d’un groupe est sans doute un des exercice les plus délicats qui soit dans la vie d’un homme ou d’une femme. C’est délicat puisque vous devez à tout moment associer votre passion, votre détermination au service de ceux qui vous font confiance. Et cela ne vous laisse pas sans marque.

La fonction de représentant dans un corps de métier, ou une société implique de savoir s’effacer, malgré une passion qui vous amène à épouser ce job, au profit des autres. Tout particulièrement, vous devez comprendre votre personne comme étant un simple messager, un système vertueux d’efficacité. Pour autant, c’est bien votre personnalité qui doit faire la différence, qui doit s’affirmer, puisque par les élections, c’est vous que l’on choisi.

Lire la suite

Ne rangez pas vos drapeaux

La Coupe du monde 2014 de football s’achève pour la France. Ils n’ont pas gagné, mais ils ont participé, c’est déjà bien. Je n’apprécie pas le foot, en tant que sport en lui même, mais surtout pour tout ce qu’il véhicule, au quotidien, au delà des fantasmes.

Toutefois, une chose que j’ai pu apprécier, c’est la ferveur patriotique de mes concitoyens. Rendez-vous compte tous ces drapeaux tricolores aux fenêtres ! Aux fenêtres des maisons, des voitures, des balcons. Alors je parle de patriotisme, mais je me garderais de m’emballer. Nous sommes bien dans un réflexe tribal. Une équipe c’est une poignée d’hommes. Je m’identifie d’autant plus aisément à eux, surtout s’ils font quelque chose d’aisé à comprendre, et que je peux moi-même reproduire à tout instant. S’identifier à une nation, c’est déjà plus compliqué. Lire la suite

Le 1er mai expliqué à mes enfants

Le 1er mai n’est pas un jour comme les autres. Ce n’est pas un jour où simplement papa ne travaille pas. Ce n’est pas un jour où l’on s’offre non plus des fleurs. C’est un jour où l’on devrait simplement se souvenir que la manière dont les hommes travaillent est important et que le travail n’est pas une valeur universelle.
La première fois que l’on a commémoré le 1er mai fut en 1886 aux États Unis d’Amérique. Ce jour là beaucoup d’ouvriers se rassemblèrent afin d’obtenir de leurs patrons la journée de huit heures. En fait beaucoup de familles estimaient qu’ une journée devait être divisée en trois parties : huit heures de repos, huit heures de travail et huit heures de loisirs. A l’époque on travaillait parfois près de 12 heures par jour. Lire la suite

Le AAA expliqué à mes enfants

J‘avais commencé il y a peu à expliquer à mes enfants pourquoi nous parle t-on tous les jours de crise en France. Et pourquoi ce catastrophisme leur semblait si lointain de nos réelles préoccupations.
Mes enfants, très intrigués lorsqu’ils constatèrent que finalement le système économique actuel, c’est comme le jeu Monopoly que l’on connait tous très bien, c’est à dire que tout concourt à ce que l’argent créé se retrouve dans les mêmes poches. En effet, au début nous sommes un certain nombre à jouer (dans la vraie vie à travailler), puis nous investissons, et à la fin, il n’en reste qu’un qui en a plein les poches, tandis que les autres, et bien ils ne leur restent que des radis.

Le problème est finalement assez simple. Nous travaillons avec des salaires contraints, et eux, les financiers, ceux qui nous prêtent de l’argent en nous faisant crédit, s’enrichissent. Aujourd’hui, la monnaie n’est plus créée par la sueur de l’ouvrier qui bâtit ou de l’ingénieur qui conçoit, mais par le banquier qui prête de l’argent, ou vend des risques. Les agences de notations que nous adorons tous, puisqu’on nous rabâche les oreilles avec ça, et qui semblent très importantes pour tous les citoyens, alors qu’en principe elles n’intéressent que les banquiers ou les spéculateurs, ont donc manqué à leurs devoirs. Tout le monde le comprend, sauf les politiques et les journalistes. C’est à dire au bout du compte personne, puisque ce sont eux qui dispensent l’information et ce à quoi nous devons nous intéresser. Hélas.
Lire la suite

Antimilitarisme

Chaque 14 juillet, invariablement, nous avons droit à notre lot antimilitariste, les arguments tarte à la crème de révisions générales de la politique de la défense, c’est à dire qu’on supprime les militaires car cela coûte trop cher finalement, ou encore de remarques agressives sur l’état intellectuel des militaires en général. En somme, je suis intelligent par rapport à ces idiots qui se mettent au garde à vous en saluant.
C’est un sujet que je reconnais délicat, car s’il est révélateur à mon sens, du naturel ségrégationniste de tout homme dès que cela ne lui ressemble pas, il est aussi le point de départ de bon nombre d’idéologies loin d’être inintéressantes.

Mode vestimentaire militaire

Afin de commencer tout de suite à donner le ton, un militaire n’est pas fait pour faire la guerre, mais pour l’éviter. Du moins dans la conception moderne de la défense. Prétendre qu’un militaire ne pense qu’à guerroyer, outre le fait d’être politiquement incorrect, est dénué de sens. Les militaires dans notre pays sont là pour protéger nos intérêts. Ils sont donc déployés sous contrôle citoyen puisque le chef de l’état est élu au suffrage universel direct à la majorité absolue, et qu’il est le chef des armées. Ainsi lui seul décide de la politique de défense de la France. La mise en œuvre appartenant au premier ministre. Les dépenses faites pour la défense sont sous le contrôle des assemblées et vérifiées par la cour des comptes.
Un militaire français n’est pas payé cher. Il n’est pas soumis au régime du temps de travail, et dans son contrat, il est stupilé clairement qu’il doit pouvoir donner sa vie si la république l’exige. Vous trouvez qu’une vie vaut à peine une fois et demie le SMIC ?
L’argument qui consiste à dire que personne ne les force à devenir militaire est à ce moment difficilement recevable, puisque vous pourriez tout aussi bien baisser encore les soldes que vous auriez toujours des volontaires. De toutes manières, un militaire ne raisonne pas par l’argent. On peut penser que c’est à partir de là, que le quidam décroche, car l’argent est pour beaucoup une valeur essentielle. Tout raisonnement qui en ferait abstraction dépasse alors l’entendement. En effet, un militaire a d’autres valeurs plus rares sans doute. C’est pour cela entre autres choses, qu’ils endossent l’uniforme.

Lire la suite