Clicky

Naviguer / Recherche

Lorsqu’on est pas un fonctionnaire

C‘est l’une des tartes à la crème lors des mauvaises discussions sur la société française. Vous parlez des corps de métiers ou de votre travail, et subitement vous entendez la phrase qui tue : « les fonctionnaires sont des feignants », ou « y’en a marre que les fonctionnaires fassent la grève », ou encore « franchement pour être fonctionnaire faut avoir envie de ne rien faire ».
Vous avez tous entendu dire ces mots là, et peut-être en avez-vous été l’auteur, ou peut-être pas.
Alors je ne vais pas ici faire un réquisitoire sur l’honnêteté intellectuelle. En revanche je vais me lâcher et utiliser le même registre afin d’exprimer sans doute définitivement ce que j’en pense. Ainsi lors d’une mauvaise soirée, je pourrais lancer une « url » orale, afin d’envoyer mes contradicteurs ici même. Je vais donc vous dire ce que l’on peut faire lorsqu’on n’est pas fonctionnaire. Vous allez voir, c’est formidable !

Illustration Erik Johansson

Lorsqu’on n’est pas un fonctionnaire, on peut courir après des primes, quitte à travailler à en renier ses passions, rentrer très tard ou partir très tôt, avoir des cernes jusqu’en bas de pieds et carburer au « guronsan ». On peut oublier que l’on a une famille pour tenter à la fin du mois de dégager davantage de cash. On peut travailler avec des collaborateurs, leur presser le citron au delà de leur résistance afin de retirer des clients un maximum de ressources et aligner à la fin du mois de gras salaires, sans rendre service à personne, à part cultiver votre propre égo. On peut décider que le travail est plus important que d’élever ses enfants, et laisser ainsi le soin à d’autres s’occuper de ses enfants. En effet, votre travail qui rapporte tant, puisque vous n’êtes pas fonctionnaire, vous permet de payer des gens, inconnus et qui ne sont pas de votre sang, pour remplir cette mission. A quoi bon entretenir les liens de sang, puisque vous serez prêt à verser du sang pour gagner de l’argent, vous qui n’êtes pas fonctionnaire et qui bataillez pour vendre ? Car tout le monde le sait, les batailles sont toujours innocentes. Vous qui n’êtes pas fonctionnaire devez livrer ces batailles, sans quoi vous passez à l’échafaud. Lire la suite