Clicky

Naviguer / Recherche

Démocratie, risque et transparence

Les évènements tragiques au Japon, notamment l’incident nucléaire de Fukushima est l’occasion pour nous qui sommes loin pour le moment de tout danger, de réfléchir sur les conséquences des choix qui ont été fait dans notre pays, spécialement dans le domaine énergétique. Ainsi, M.Attali sur Slate.fr en tire dix leçons.
Je m’attarderais un peu sur le neuvième point qui me semble être le cœur du problème du nucléaire en France : celui du choix effectif du peuple de France.

Si mes souvenirs sont corrects, il me semble que le choix du tout nucléaire en France (en mars 1974) ce soit fait sans les français, qui pour l’occasion n’ont jamais été consultés1.
On me rétorquera que c’était de la responsabilité des élus qui avaient mandat pour cela, ce à quoi je répondrais qu’ils ont engagé dans cette aventure beaucoup plus que leur inintéressante crédibilité, mais principalement plusieurs générations successives de français dans la galère.

Lire la suite

  1. Vous pouvez vous reporter à un de mes précédents papiers qui parle du sujet