Clicky

Naviguer / Recherche

Platon, un visionnaire ?

Qui ne connaît pas Platon ? Certes, vous n’avez sans doute, comme moi, que très peu lu Platon, voire pas du tout. Et pourtant …
Je vous propose quelques mots, une sorte de vœux pour le nouvel an, d’un de nos ancêtres qui avait bien senti ce qu’est l’homme. Et malgré les progrès, malgré l’océan d’objets qui nous entourent, qui nous couvrent d’illusions, les errements des hommes se perpétuent.

Lorsque les pères s’habituent à laisser faire les enfants,
lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles,
lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter,
lorsque finalement les jeunes gens méprisent les lois, parce qu’ils ne reconnaissent plus au-dessus d’eux l’autorité de rien ni de personne,
alors c’est là, en toute beauté et en toute jeunesse,
le début de la tyrannie.

Platon, République, VIII, 562b-563e.