Clicky

Naviguer / Recherche

Mon enfant, son professeur et moi

Comment se positionner, en tant que parent sur une organisation dont les femmes et les hommes s’occupent beaucoup plus que nous-même de notre enfant ?
Sans doute est-ce une question qui ne s’inscrit pas prioritairement dans votre to-do list « à réfléchir pour plus tard ». Naturellement tout se passe bien, ma routine quotidienne ressemble à celle des autres, rien d’anormal, cela suit son cours pourquoi s’interroger.

Pourtant, dans la mission qui incombe aux parents, et qui ne consiste pas à gagner le plus d’argent possible, pour la bonne raison que gagner de l’argent n’est pas une valeur humaine, même si on tente de nous le faire croire. Dans la mission parentale donc, la principale est peut-être bien de faire découvrir le monde à nos enfants. Or dans notre société, celui qui fait découvrir le monde à votre enfant, ce n’est pas vous. Mince.

Est-ce pour autant un problème ? Sans doute que non. Cela sous-entend toutefois, que vous soyez conscient des enjeux.
Lorsque vous confiez votre enfant à l’école, vous mandatez les représentants de l’institution Éducation Nationale, pour donner à votre enfant les outils nécessaires à la compréhension, puis pourquoi pas, à la maîtrise de la vie. En ce sens, nous pouvons raisonnablement dire que l’école est un outil. Les professeurs seraient alors un service, ce qui ne leur enlève rien. C’est alors la manière la plus logique de qualifier ce corps de métier, un corps de service. Leurs compétences sont au service de l’apprentissage de votre enfant. Qualifier ce corps de service, nous évite sans doute une composante ex-cathedra, qui correspond mal à l’évolution de la société.

Lire la suite