Clicky

Naviguer / Recherche

L’omnivore perdu

Alors que certains d’entre nous connaissent sur le bout des doigts la technologie qui les entoure, ordinateur, portable, TNT, câble, voiture, mp3, DVD, nous ignorons tout de la chaîne de production agricole pour ce steak petits-pois que vous avez là dans votre assiette.

OGM et nous

Le Net confirme cette impression. Vous trouvez beaucoup de sites pour les « geeks », et beaucoup moins sur la culture du blé en France, encore moins sur sa transformation ou son élaboration jusqu’à ce qu’il vous soit présenté dans son emballage prêt à consommer.
Pourtant vous conviendrez que ce que l’on avale, prime sur ce que l’on possède comme objets, même s’il permet d’écrire ce blog ou d’écouter de la musique. Pourtant si l’on ouvre des postes universitaires sur les nouvelles technologies, on ferme ceux qui intéressent par exemple la microbiologie des sols (ce qui est dans le sol ou non le sera plus tard dans notre estomac) et on réduit la marge d’embauche dans les filières bio à peu de choses mal payées.
C’est ainsi que la société moderne semble perdre le contrôle de ce qu’elle mange. Mais alors qui contrôle la chaîne alimentaire, et comment ?
Ce sont bien entendu les grandes firmes de l’agro-alimentaire. Je ne vais pas ici faire le procès d’une quelconque marque. La tentation serait trop grande de taxer cet article de réac’.
Nous ne connaissons rien de la chaîne agro-alimentaire, et nous sommes sous le joug des OGM. En effet, le vrai débat à propos des OGM n’est pas de savoir si c’est dangereux ou non pour la santé. Le vrai problème c’est que le cas OGM est une attaque directe contre la démocratie. C’est une dictature de l’alimentaire, aux dépends de la biodiversité et de nos propres choix. Ainsi, si je poursuis l’idée de départ, on s’inquiète des DRM sur notre ordinateur, mais on ignore la pression considérable des OGM sur notre avenir proche. Non seulement nous n’aurons plus le choix de nos aliments dans nos assiettes, mais ceux qui cultivent n’auront plus le choix de la qualité des semences. Lire la suite