Article précédent
Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someoneShare on Facebook
Lire sur votre mobile

Surveiller la température de sa carte graphique

Ice-age-petit

Article mis à jour le 30 mai 2012
Lorsque vous sollicitez votre machine en faisant par exemple tourner des jeux en 3D,  lorsque vous avez une nouvelle config, ou bien lorsque vous overclocker votre carte graphique, il se peut que vous ayez besoin de vérifier la température de votre GPU (le processeur de votre carte 3D).
Cette surveillance n’est pas sans intérêt puisqu’il se peut que votre ordi reboot si par exemple la température monte trop dans votre tour lors d’une partie de jeu.
Connaître la valeur de la température au sein de votre matériel est parfois même indispensable.

Utilisation du logiciel fourni avec la carte 3D

Il n’est pas utile de vous allonger à côté de votre ordi muni d’un thermomètre, ça ne suffira pas. Et c’est très mal pratique. En revanche, si vous êtes l’heureux possesseur d’une carte ATI (je ne me souviens plus comment l’on fait avec une NVidia, mais je présume que c’est sensiblement la même chose), votre logiciel qui accompagne la carte, Catalyst Control Center vous propose d’afficher cette température.

Pour cela vous devez aller dans le menu ATI Overdrive (tout en bas) et cliquer sur le petit cadenas rouge qui vous ouvrira après une fenêtre d’avertissement l’accès aux contrôles et vu-mètres.

temp_ccc

Utilisation d’un logiciel tiers efficace et crédible

Une seule mesure n’est peut-être pas suffisante. C’est le moment d’utiliser un autre programme, mais alors un programme qui a fait ses preuves, car en la matière il y a quelques approximations. Le logiciel idéal saura mesurer correctement la température de votre matériel, et l’affichera de manière pratique sans que vous ayez toujours une fenêtre ouverte sur votre écran.

Le logiciel Everest de Lavalys peut faire l’affaire. De plus dans sa version Ultimate, pour peu que vous ayez un clavier Logictech G15 (voir photo en infra ?) ou supérieur, ce programme sait afficher les chiffres directement sur le petit écran LCD du clavier (le top lorsque vous êtes en jeux plein écran, vous aurez ainsi sous les yeux, en permanence, les températures). Pour faire cela, allez dans préférences d’ Everest, et cliquez sur Items LCD. Là vous ajoutez les valeurs que vous voulez surveiller depuis votre clavier. Vous pouvez même ajouter une image à côté (de format BMP), son ajustement par rapport au texte se fait grâce aux flèches.

temp_evrest

temp_everest_lcd temp_G15_lcd

Lecture des différentes températures

Avec Everest, vous aurez toujours plusieurs températures d’affichées. Bien entendu il n’y a pas d’explication pour savoir lesquelles correspondent à quoi sur votre machine.

Classiquement on vous dira de regarder la température qui est la plus haute. Même s’il est logique ce choix ne se justifie pas. En effet lors d’une visualisation de votre tour par une caméra thermique, on peut constater par endroits des températures très élevées, qui ne se situent pas du tout près du cœur de votre processeur, graphique ou non. Souvent c’est le circuit d’alimentation de la carte qui chauffe le plus.

(Dossier Hardware.fr – Thermographie infrarouge d’une carte graphique ATI 4850 en pleine charge)

Voici une explication de ces trois températures : (merci à kwaencore)

  • GPU Diode (MemIO): Memory Input/Output (Mémoire entrée / sortie).
  • GPU Diode (Shader): (l’Anglais shade veut dire ombre) Les shaders sont normalement des textures appliquées en 2D / 3D pour gérer les effets de lumière.
  • GPU Diode (DispIO): Display Input/Ouput (Affichage, Entrée/Sortie).

Alors laquelle contrôler, ces trois diodes devraient correspondre à une partie de la carte 3D … ?

Le plus simple est de croiser les deux informations données par vos deux programmes, celui de la carte graphique et celui d’Everest. Dans l’exemple proposé ici, on constate que la température de 44°C est commune.
C’est suffisant pour valider la température DispIO comme étant la température du coeur de votre GPU et donc celle à surveiller.

Ma solution matérielle : un rhéobus

[mks_highlight color="#dbd169"]Mise à jour du 30 mai 2012[/mks_highlight]
Je n’ai a ce jour pas trouvé plus efficace. L’inconvénient est le coût de départ, et encore il est limité.

J’ai opté pour l’achat d’une tour pas trop moche, bien que ce soit très relatif, dans laquelle mes composants auraient largement de la place. Je privilégie une tour qui offre une extraction forte par le haut, une latérale, non loin de la carte graphique, et qui permet un flux tangentiel au travers de la tour. Tout simplement, elle permet de poser des ventilateurs devant et derrière. Le tout est de les orienter dans le bon sens pour générer ce flux.

Le matériel clé est donc un rhéobus. J’ai choisi le Lian Li TR-5B. Cela fait maintenant plus de deux ans qu’il fonctionne sans problème. La particularité de cet appareil, est de permettre un affichage clair de la température à plusieurs endroits dans la tour grâce au placement de 4 ou 5 diodes physiques. En fonction de la température, le rhéobus peut régler automatiquement le débit d’air dans la tour.
Bien entendu, l’idéal est de monter les ventilos en Noctuas, qui ont cette particularité d’être silencieux et efficaces. Dans ma tour j’ai placé 7 de ces ventilos.
Vous le savez, le bruit généré par ces ventilateurs ne s’additionne pas. Seul le plus bruyant est audible. En l’occurrence, à vitesse normale, je n’entends quasiment rien.

J’ai ainsi une tour (une Antec Three Hundred) qui garde tous mes composants au froid, car même par forte chaleur (28°-35°), l’intérieur, surtout autour de la carte graphique, ne dépasse jamais les 50° à pleine charge.
C’est à mon sens, la meilleur solution en terme d’efficacité.

0
Merci pour votre vote, voulez-vous partager votre appréciation ? .
Votre impression sur ce billet ?
  • Sympa
  • Plutôt neutre
  • A actualiser
  • Désagréable
Article suivant

Ecrit par

A chaque question subtile et complexe, il existe une réponse parfaitement simple et directe, qui est fausse. La plupart de mes billets sont écrits depuis Paris (FR)

Articles connexes

help120
Impossible de me connecter en wifi sous Windows 8.1
Windows et le WiFi est une grande histoire de désamour. En effet, régulièrement pour une

7 thoughts on “Surveiller la température de sa carte graphique”

  1. Oui j’ai la fonction « sonde » mais dedans j’ai pas les températures GPU que CPU ect.. pourtant trixxx utilitaire de sapphire m’indique bien la température.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.